Benjamin Omer - 08/10/2019

Comment arrêter d’être en réaction et commencer une vie créative





Démarrer une vie créative exige de relever un défi. C’est avant tout oser briser les vieux schémas et coutumes qui nous font tourner en rond. La créativité est synonyme d’auto-invention et d’audace, deux mots qui, conjugués, nous aident à avoir une réalité plus libre, en fonction de notre potentiel.

Souvent, lorsque nous abordons la question de l’innovation et de l’importance de faire appel à un esprit créatif, nous tenons pour acquis que ce concours ne requiert que la capacité de produire des idées nouvelles et différentes. Pour autant, cette vision des choses est restrictive. La créativité va au-delà de l’univers cognitif, car ce qu’elle exige de nous, c’est de l’action.

Telle est la conclusion à laquelle est parvenue la dernière conférence mondiale sur le sujet qui s’est tenue à l’Institut Marconi pour la créativité à Bologne, en Italie. Une idée est inutile si elle n’est pas mise en pratique. Un projet ne se réalise pas si nous ne conjuguons pas engagement, responsabilité et audace.

Par exemple, Sherlock Holmes n’aurait jamais existé si Conan Doyle n’avait pas travaillé méticuleusement à son écriture, reléguant même sa pratique comme médecin. Beethoven, pour sa part, compose la Neuvième Symphonie alors qu’il entend à peine. Nous pourrions donner mille noms de plus pour finir par comprendre qu’être créatif, c’est plus qu’être imaginatif. Il faut de la ténacité, de l’audace et même du sacrifice.

« Si vous entendez une voix en vous dire ‘vous ne pouvez pas peindre’, alors peignez et cette voix sera réduite au silence. »

-Vincent Van Gogh-

Un homme tenant un globe terrestre et ayant une vie créative

Cessez de réagir, agissez et osez commencer une vie créative

Ne pensez pas, dit Ray Bradbury, penser est l’ennemi de la créativité, osez simplement faire. Cette phrase contient de précieuses traces de sagesse qui méritent bien d’être prises en compte. Beaucoup d’entre nous se sont habitués à réagir à la vie. Certains événements se produisent et nous nous limitons à agir devant eux comme des feuilles portées par le vent.

Nous oublions qu’entre le stimulus et la réponse, il y a un espace de temps très important où se trouve notre capacité d’être libre. Notre opportunité d’agir d’une manière différente, libre et innovante.

Ainsi, des études telles que celles menées par l’American Psychological Association (APA), en collaboration avec les universités d’Amsterdam, ont démontré que le fait d’entreprendre une vie créative améliore considérablement les indices de bien-être.

La créativité qui se traduit par l’action nous aide à laisser derrière nous des modèles de comportement négatifs. Grâce à elle, nous nous relions mieux à nous-mêmes, car désir et comportement vont de pair. En outre, parce que nous avons plus de choix lorsqu’un problème surgit et parce que la personne créative est celle qui, après tout, fait avancer le monde. Maintenant, comment pouvons-nous y parvenir ? Comment pouvons-nous initier une vie créative alors que notre réalité est si routinière, inflexible et structurée ? Voici quelques clés.

La pensée latérale

La pensée latérale est un concept introduit par Edward de Bono en 1967 dans son livre The Use of Lateral Thinking. Dans ce travail, il a établi une avancée exceptionnelle dans les fondements de la créativité. Mais quelle est cette proposition ?

  • La pensée latérale nous aide à voir les problèmes sous un angle nouveau
  • C’est aller au-delà du sens logique, c’est jouer avec la réalité, faire des combinaisons, chercher des relations, défier, briser de vieux schémas…
  • De même, cette technique nous encourage à provoquer la réflexion afin de choisir des voies nouvelles et inexplorées
  • C’est aller au-delà du simple confort de la logique
Une femme en transparence sur un coucher de soleil

Débarrassez-vous du « je dois le faire », vous pouvez changer plus de choses que vous ne le pensez

Dans notre esprit abonde le poids du devoir et du « je dois le faire« . Ce sont deux ennemis voraces qui nous soumettent à une vie guidée par les obligations, le stress et l’anxiété de ne jamais remplir ces mandats internes.

Toutes ces pensées doivent être désactivées et reformulées. Il y aura des choses que nous devrons évidemment faire. Cependant, si nous analysons chaque branche de ces forêts mentales, nous nous rendrons compte que beaucoup sont inutiles. N’hésitons donc pas à « tailler » tout ce qui nourrit des souffrances inutiles.

Expérimentez de nouvelles choses, laissez-vous emporter pour commencer une vie créative

Pour commencer une vie plus créative, comme le souligne le Dr Scott Barry Kaufman, directeur scientifique de l’Institute of Imagination du Center for Positive Psychology de l’Université de Pennsylvanie, nous devons oser faire différentes choses. La créativité ne naît pas au milieu de scénarios de pression. La routine oxyde les motivations, les rêves, les idées novatrices et les intuitions.

Parfois, nous n’avons pas d’autre choix que de nous éloigner pour prendre du recul. Pouvoir sortir de notre bulle quotidienne offre à notre regard de nouvelles brillances, ainsi que des encouragements à notre esprit et des illusions sincères. S’immerger dans de nouvelles expériences signifie, par exemple, être capable d’ouvrir son esprit, d’apprendre, de lire tout ce qui tombe entre ses mains, de rencontrer des gens, de se connecter avec sa réalité à un autre niveau, etc.

L’initiation d’une vie créative nous aidera à cesser de réagir à tout ce qui nous arrive. Si quelque chose nous frappe, nous ne réagirons pas par inertie, nous le ferons d’une manière innovante pour mieux nous adapter, pour gagner en audace et en résistance. Ce n’est qu’ainsi que nous donnerons forme à la réalité que nous aimons le plus, celle qui correspond à nos valeurs et à nos désirs.

 

Cet article Comment arrêter d’être en réaction et commencer une vie créative est apparu en premier sur Nos Pensées.



المصدر : https://nospensees.fr/comment-arreter-detre-en-rea...