MAP - الاربعاء 23 أكتوبر 2019

Parution d'un nouveau numéro de la revue de police





Rabat - Un nouveau numéro de la "Revue de Police", publiée par la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) en langues arabe et française, vient de paraître, proposant aux lecteurs plusieurs sujets d'actualité et un dossier spécial sur l’Escroquerie. Ainsi, l'édition d'octobre met un accent particulier sur le discours prononcé par SM le Roi devant les membres des deux chambres du Parlement à l'occasion de l'ouverture de la nouvelle année législative.

Dans ce discours, repris dans son intégralité par le Revue, le Souverain avait notamment souligné "la responsabilité de la classe politique, plus particulièrement celle du gouvernement, du parlement, des partis politiques", pour ce qui est de "réunir les conditions favorables" à l'aboutissement de l'année législative. La nouvelle édition consacre un dossier spécial à l’arnaque ou l'escroquerie dans l'objectif de sensibiliser aux différentes pratiques y ayant trait et d'"augmenter la résilience du citoyen face à ces fraudes et éviter qu'il n'en soit victime". “Escroquerie Psycho-Escro”, “Escroquerie.. quand la virtuosité des aigrefins n’a pas de limites” et “Efforts de la DGSN pour accompagner l'évolution et la dématérialisation de l’escroquerie” sont autant d’aspects traités dans ce dossier qui propose aussi des entretiens pointus sur ce phénomène et ses spécificités locales. Ainsi, la Revue passe au crible les pertes causées par l’escroquerie aussi bien pour les individus, les organisations ou même les gouvernements, mettant en relief l’”habileté sans pareille” et “les potentialités hors de commun” qui font la particularité des escrocs, mais aussi “la vulnérabilité émotionnelle” de leurs victimes. La publication dresse une liste des pratiques d'escroquerie courantes au niveau national, à commencer par “l’escroquerie à la Samaoui” en passant par celle aux sentiments ou “Arnacoeur” et bien d’autres pratiques. Au volet des efforts de la DGSN pour lutter contre ce phénomène multiforme, l'édition d'octobre évoque la formation des cadres, dont les connaissances doivent être actualisées sans cesse, le partenariat actif avec les organismes publics et privés, outre la sensibilisation en milieu scolaire. Dans son dossier spécial, la Revue de la police propose aussi des entretiens avec Layla Ezzouine, une cyber policière au parcours hors pair, reconnue par Interpol en tant que formatrice internationale dans le domaine des investigations sur la criminalité. Un second entretien, avec Jamal Lakrimat, chef de la division de lutte contre la criminalité économique et financière, donne un aperçu des crimes dits “des cols blancs” et les moyens de les prévenir. Dans sa rubrique “Decryptage”, le numéro se penche sur la monnaie virtuelle, de ses débuts dans les années 90 jusqu’à sa forme actuelle, proposant au passage un aperçu historique du développement du blockchain, “un grand livre de transaction distribué qui bouleverse la notion de confiance”. La publication revient sur le succès inédit et la grande affluence enregistrée lors de la 3è édition des journée portes ouvertes de la DGSN, un événement qui a attiré plus d'un demi-million de visiteurs du 02 au 06 octobre à Tanger. Dans son “Flash info”, la publication revient sur la participation de la DGSN à la 12è édition du Salon du cheval d’El Jadida, organisé sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed sous le thème “Le cheval dans les écosystèmes Marocains”.

Aussi, la publication se félicite du sacre de la DGSN, qui a remporté le premier Prix au championnat national de la maréchalerie moderne, dans le cadre du Salon du Cheval.

نقط هذا المقال

قصاصات |  أدوات | كتـب | كتاب | ناشرون | راصـد | نصوص